Cameroun : Bientôt 420 MW supplémentaires à travers le barrage de Nachtigal

L’infrastructure énergétique, fruit d’un partenariat public-privé, a déjà reçu l’ensemble des financements nécessaires à sa réalisation.

Le projet de construction du barrage de Nachtigal a franchi une étape décisive le 19 juillet dernier, après l’annonce par la Banque mondiale, de l’octroi des financements nécessaires, soit 794,5 millions de dollars, (445,6 milliards FCFA) pour sa mise en œuvre. La réalisation de cette importante infrastructure qui va entrainer une hausse de 30% de la production nationale d’électricité, permettra de combler en grande partie le déficit énergétique du Cameroun.

Après Memve’elle, Lom Pangar et Mekin en cours d’achèvement, le barrage de Nachtigal représente un atout supplémentaire pour l’industrialisation et partant, le développement de l’économie camerounaise. Comme l’a précisé la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le CamerounElisabeth Huybens, « le projet de Nachtigal, l’un des très rares partenariats public-privé à avoir vu le jour dans le secteur de l’hydroélectricité en Afrique subsaharienne, va accélérer la réalisation des objectifs de développement du Cameroun, et notamment la réduction de la pauvreté».

En effet, ce projet hydroélectrique va générer environ 1500 emplois directs pendant les cinq années que durera la phase de construction. « Les deux tiers seront embauchés dans un rayon de 35 km autour du chantier. Plusieurs dizaines d’emplois seront également créés pour la phase d’exploitation», a fait savoir le Directeur Général du Fonds National de l’Emploi (FNE) lors de la signature le 27 avril 2018, d’une Convention Cadre de Partenariat avec le Directeur Général de la Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), entreprise camerounaise en charge du développement du barrage.

Créée le 7 juillet 2016, la NHPC a pour principaux actionnaires Electricité de France (EDF), le géant français de la production et la fourniture d’électricité dans le monde ainsi que la Société Financière Internationale (SFI), considérée comme la plus importante institution mondiale de financement du développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé, et qui appartient au Groupe de la Banque Mondiale.

Nachtigal en détail

Le projet du barrage hydroélectrique de Nachtigal fait partie de la dizaine d’ouvrages énergétiques qui seront construit sur le bassin versant de la Sanaga, grâce à la puissance hydraulique du barrage de Lom Pangar, qui assure une régularisation de la fluctuation saisonnière du plus long fleuve du Cameroun. Erigé au niveau des chutes de Nachtigal Amont,  à quelques 65 Km de Yaoundé, le futur barrage comprendra : des barrages en Béton compacté au rouleau (BCR) ; un canal usinier ; une centrale hydroélectrique (sept groupes de 60 MW) ; une ligne d’évacuation d’énergie jusqu’à la capitale camerounaise.

Comme tout projet énergétique de cette envergure, un accent a été mis sur l’aspect environnemental. Il s’agit d’assurer le recasement et l’indemnisation des populations riveraines ainsi que la préservation de la faune et de la flore. A cet effet, une première étude d’impact environnemental et social (EIES) a été effectuée et validée en 2007 par la délivrance d’un certificat de conformité environnementale. Son actualisation a été conduite en 2011 avant de faire à nouveau une étude validée par un certificat de conformité environnementale délivré en avril 2014.

Par Joseph Samuel Zoé