Maroc : La ville de Meknès célèbre l’agriculture

Vue partiel de la ville de Meknes (Photo DR)

La neuvième édition des Assises de ce secteur a débuté ce 17 avril dans le royaume avec un discours inaugural prononcé par le président guinéen Alpha Condé.

Meknès, ville septentrionale du Maroc, abrite ce 17 avril les Assises de l’Agriculture sous le thème : « Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l’eau ». Cette neuvième édition des Assises veut mettre en lumière l’importance des ressources hydriques dans la production et la sécurité alimentaire. Placé sous le parrainage de Mohammed VI, le coup d’envoi des travaux a été donné par le président guinéen Alpha Condé, qui a également prononcé le discours inaugural des Assises.

Pour Alpha Condé, le Maroc fait figure de modèle dans le domaine agricole. Son pays est lié au royaume chérifien depuis le mois de février par trois projets pilotes agricoles. Il s’agit d’un projet d’aménagement hydro-agricole d’une superficie de 200 à 300 ha, d’un projet d’agrégation de petits agriculteurs guinéens autour de la filière maïs et d’un accord de fourniture de 100 000 tonnes d’engrais, signé par l’Office chérifien des phosphates –Ocp-. Le président en exercice de l’Union africaine est un habitué des Assises, puisqu’en 2014, il avait présidé la séance d’ouverture aux côtés de son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita.

Selon le Ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, l’utilisation durable de l’eau représente un des enjeux majeurs du 21e siècle en matière de sécurité alimentaire. Dans un communiqué précédent la tenue de l’événement, le ministère avait indiqué que « 70% d’eau douce sert à la production des produits agricoles » ; ce alors que les Nations unies estiment que la demande mondiale d’eau dans l’agriculture sera en hausse de près de 20% d’ici à 2050.

L’objectif de ces Assises de l’Agriculture est de sensibiliser et de mobiliser tant les opérateurs agricoles que les décideurs et l’opinion publique sur l’impératif d’une gestion hydrique efficiente et respectueuse des impératifs environnementaux. Ces travaux se déroulent à la veille de la 12e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc –Siam- prévue du 18 au 23 avril 2017.

Par Ange Atangana