Coopération : Abdel Fattah al-Sissi et le roi Salmane se concertent

L’axe Le Caire-Riyad se réchauffe et se renforce (Photo DR)

Le président égyptien est en visite officielle depuis le dimanche 23 avril à Ryad où il va aborder les sujets liés à la coopération bilatérale entre les deux nations et les questions sécuritaires dans la sous-région avec le roi Salmane.

L’heure est bien au réchauffement des relations entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Après l’épisode de la suspension des livraisons de pétrole de l’Arabie Saoudite vers l’Egypte entre novembre 2016 et mars 2017, les deux partenaires du monde arabe semblent accorder de nouveau leurs violons. Pour preuve, le président égyptien a entamé depuis le 23 avril une visite officielle sur le sol saoudien. Il a été accueilli dès son arrivée par le roi Salmane. Selon l’AFP, les deux dirigeants dans un premier temps « passé en revue les relations fraternelles et solides et les domaines de coopération entre les deux pays. La situation dans la région (Proche-Orient, Ndlr) a également retenu leur attention ».

Le séjour de Aldel Fattah al-Sissi en Arabie Saoudite est également l’occasion pour le dirigeant égyptien, d’aborder les sujets liés à la sécurité et aux dangers qui menacent le monde arabe, autant que ceux concernant la coopération étroite des deux pays. A cet effet, la présidence égyptienne a indiqué à la veille du déplacement de son chef de l’Etat que la lutte contre le terrorisme sera au cœur des échanges à Riyad. Citant toujours la présidence égyptienne, la visite de Abdel Fattah al-Sissi  démontre la volonté des deux parties de « renforcer leurs relations privilégiées dans différents domaines ».

Ce séjour du président égyptien en Arabie Saoudite intervient quelques jours après que les deux pays aient renforcé leur coopération au niveau militaire. Le 14 avril dernier en effet, les deux partenaires avaient convenu d’organiser de grandes manœuvres militaires conjointes dans le royaume avec d’autres pays arabes. L’Egypte participe à la coalition menée par l’Arabie Saoudite qui bombarde les positions de la rébellion des Houthis au Yémen.

Par Ange Atangana