Tunisie : La Suisse restitue des avoirs gelés des Ben Ali

 Le Département fédéral des affaires étrangères de la Confédération suisse a annoncé le 26 mai 2017 avoir remis près 4 millions de dollars provenant des fonds détournés par le clan de l’ancien président aux autorités tunisiennes.

Depuis le 26 mai 2017, la Tunisie est en possession de près de 4 millions de dollars (3,91 millions) provenant des fonds détournés par un des proches de l’ancien président. Dans un communiqué publié à cette date, le Département fédéral des Affaires étrangères suisse affirme avoir remis cette cagnotte aux autorités tunisiennes. « L’argent bloqué en Suisse en lien avec un proche de l’ancien président est transmis aux autorités tunisiennes avec l’accord de celui-ci », précise le communiqué.
Depuis la destitution de Ben Ali en 2011, la Suisse avait gelé les avoirs du président déchu et de ses proches. « Le but de ce blocage était de prévenir l’éventuelle fuite de capitaux d’origine présumée illicite et de faciliter ainsi la coopération judiciaire avec la Tunisie », explique le département suisse dans son communiqué. Il s’agit de la deuxième restitution des actifs bloqués du clan Ben Ali après celle de mai 2016, près de 254 000 dollars. Une enveloppe moins consistante, « dérisoire » à la limite certes, mais bien symbolique pour le retour des fonds spoliés à la Tunisie par Ben Ali et ses proches.
Les fonds tunisiens détenus en Suisse ont connu trois blocages depuis 2011, dont un à titre préventif. Le dernier en date fixe à 2018 le délai de restitution totale de ceux-ci : selon des estimations, il s’agit de pas moins de 61 millions de dollars. Entre temps, les autorités judiciaires suisses annoncent la poursuite des enquêtes pénales.
Par Ange Atangana