Diplomatie : Le Qatar dispense 80 pays des visas d’entrée sur son sol

Accusé par ses voisins du Golfe de soutenir le terrorisme, Doha a pris la mesure d’alléger les conditions d’entrer sur son sol, aux   ressortissant de certains pays. Cette initiative qui est une alternative à son isolement diplomatique, a pour  but  de stimuler le tourisme et le transport aérien au sein de l’émirat pétro-gazier.

L’annonce avec effet immédiat, a été  faite le mercredi 9 aout 2017 à Doha, capitale du pays. C’était au cours d’une conférence de presse  présidée par des responsables du ministère du Tourisme, en présence d’Akbar al-Baker, le président de Qatar Airways. Désormais, les citoyens de 80 pays au monde pourront entrer au Qatar sur simple présentation de leur passeport en cours de validité. Cette décision vient ainsi faire du Qatar, le pays le plus ouvert de la région.

Sur les sites des ministères du Tourisme et de l’Intérieur,  la liste des pays bénéficiaires de cette exemption est déjà disponible. Dans les détails, cette mesure donne  droit aux citoyens de 33 pays  à un  visa pour une période de 180 jours.  Les ressortissants des 47 autres pays, peuvent quant à eux rester au Qatar sans visa pendant 30 jours  renouvelables une seule fois.

Les critères du choix

Deux principaux critères ont été pris en compte pour le choix des nationalités devant bénéficier de cette mesure. Le premier est d’ordre sécuritaire et le second d’ordre économique. Ce deuxième critère concerne le pouvoir d’achat des visiteurs. Dans la même lancée, le Qatar avait déjà créé le 3 aout 2017, un statut de résident permanent pour trois catégories d’étrangers. Les principaux bénéficiaires sont : les enfants nés de mère qataries mariées à des étrangers ; les étrangers  « ayant rendu service au Qatar » ; les étrangers dont les compétences peuvent être utile au pays.

Les bénéficiaires et les oubliés

Sur la liste des pays bénéficiaires, le Liban est le seul pays arabe hors Golfe qui y figure. Les pays européens de l’espace Schengen se taillent la part du lion, ceux d’Amérique latine et les pays asiatiques y sont aussi comptés.

Un fait curieux, seules deux pays africains sont sur la liste : l’Afrique du Sud et le Seychelles. Si les Seychellois peuvent séjourner au Qatar pour une durée de 180 jours, les citoyens sud-africains sont admis sans visa pour 30 jours renouvelables une fois. Cette liste des bénéficiaires laisse néanmoins certains dans un grand effarement. On n’y voit pas les pays comme l’Algérie  qui a pourtant décidé d’adopter une position neutre dans cette  crise, ou du Maroc qui leur a prêté main forte en apportant l’aide alimentaire ou encore la Guinée d’Alpha Condé qui a proposé une médiation.

Le ministère de l’intérieur a cependant annoncé qu’il étudie la possibilité d’étendre la dispensation  de visas aux citoyens de pays non concernés par la liste , mais qui sont détenteurs d’un visa Schengen, d’un visa pour les Etats-Unis, le Canada ou l’Australie ou les pays du Conseil de Coopération du Golfe.

Par Joseph Essama