Coopération : La Chine annule une partie de la dette du Mozambique

A l’occasion d’une récente session de signature d’accords entre les deux parties, l’empire du Milieu a effacé quatre prêts d’une valeur totale de 35,5 millions de dollars.

Alors que le Mozambique traverse une période économique critique marquée par le redressement initié par le Fonds monétaire international (Fmi), la Chine vient de témoigner du privilège qu’il accorde à ce pays d’Afrique australe. Lors de la signature d’accords entre les deux pays le 26 octobre 2017, Pékin a en effet décidé d’annuler une partie de la dette contractée par Maputo auprès d’elle. Il s’agit de quatre prêts d’une valeur globale de 35,5 millions de dollars.

Bouffée d’air pour l’économie

Pour les autorités mozambicaines, cette décision du partenaire chinois intervient à point nommé, tant l’économie souffre de carence en financement de ses partenaires étrangers. Celle-ci s’est accrue depuis avril 2016 avec la découverte d’une dette cachée estimée à plus de 2 milliards de dollars, qui représente plus de 70% du produit intérieur brut du pays.

« Ce geste du gouvernement de la République populaire de Chine marque son soutien continu au Mozambique dans le cadre de la poursuite de ses objectifs en particulier celui lié au développement économique et social », s’est félicitée Nyeleti Mondlane, la vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Positionnement stratégique

Outre l’annulation d’une partie de la dette, la Chine a également fait don de 14,8 millions de dollars au Mozambique. Une enveloppe qui doit contribuer à la construction de l’aéroport de Xai-xai, à 210 km au nord-est de la capitale Maputo. En contrepartie, certains observateurs estiment que la Chine se verra attribué la construction de cette infrastructure.

Un positionnement stratégique qui se vérifie également pour d’autres secteurs d’activités, notamment les Btp et l’exportation (avec le nouvel aéroport de Xai-xai), où Pékin espère tenir une place davantage importante. Depuis 2015 déjà, les investissements directs chinois au Mozambique s’élèvent à 724 millions de dollars.  Jusqu’ici les entreprises chinoises étaient présentes dans le commerce et la construction.

Par Ange Atangana