Sénégal : Karim Wade recalé pour la présidentielle

Le nom de Karim Wade ne figure pas sur la liste des candidats à la prochaine élection présidentielle au Sénégal. La Direction générale des élections estime que le fils de l’ancien président sénégalais, est sous le coup de l’article 131, qui stipule que toute personne condamné à une peine de 5 ans de prison ne peut postuler à la magistrature suprême du pays. Du côté de sa famille politique, le Parti démocratique sénégalais (PDS), l’heure est à la contestation. Babacar Gaye, le porte-parole, estime que Macky Sall utilise « les moyens de l’État » pour éliminer ses adversaires politiques. Les avocats de Karim Wade ont 15 jours pour déposer un recours.