Cameroun: Vers une sortie de crise à la Ligue professionnelle de football

La Fédération camerounaise de football a annoncé, ce vendredi, l’octroi d’une avance de subvention de 155 millions FCFA pour relancer les championnats professionnels de football après la suspension de ces compétitions hier pour défaut de moyens financiers.

Le communiqué signé hier jeudi 5 juillet par Pierre Semengue, le président de la Ligue de football professionnelle du Cameroun (LFPC) a causé un grand émoi chez les observateurs du football camerounais. La correspondance annonçait que les championnats nationaux de football MTN Elite One et Two sont momentanément suspendus et reportés à une date ultérieure à cause du manque de moyens financiers. C’est la conclusion de la réunion de concertation tenue entre les responsables de la LFPC et le président du Syndicat des clubs d’élite du Cameroun (SYCEC).

Ce matin, la situation a évolué et l’on pourrait assister dans les tous prochains jours à un dénouement de la crise à travers la mobilisation des fonds nécessaires. Joint au téléphone, l’un des responsables de la communication à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a indiqué: « la fédération a déjà envoyé une partie de la subvention à la Ligue depuis ce matin. Je ne peux pas vous donner les montants parce que c’est le service financier qui s’en occupe. En tout cas, je vous suggère de vous rapprocher de la Ligue pour avoir les montants ». Des propos corroborés par la LPFC : « (…) effectivement, nous avons reçu 155 millions de FCFA qui représentent une première partie des 410 millions attendus. A l’heure où je vous parle, les modalités sont en train d’être mises en place », rétorque la cellule de communication de la LFPC que nous avons également pu joindre au téléphone.

Rappelons déjà que c’est après plusieurs reports toujours pour des raisons liées au financement des clubs, que la saison 2017-2018 du championnat MTN Elite One et Two, a finalement débuté le 11 février dernier au Centenary stadium dans la ville de Limbe, région du Sud-Ouest. Et pour assurer un déroulement sans anicroches des deux compétitions, des dispositions avaient été prises par les autorités sportives.

Incompréhension

Le 30 janvier 2018, lors d’une conférence de presse tenue à Yaoundé, le président de la LFPC avait indiqué que plus de 2 milliards seront nécessaires cette année comme budget pour sa structure. Dans cette enveloppe, l’Etat du Cameroun doit verser 910 millions de FCFA dont 560 millions pour le paiement des salaires alloués aux joueurs et 350 millions comme budget de fonctionnement de la Ligue. A cela il faut ajouter les 410 millions de FCFA de la Fecafoot.

Quelques mois auparavant, une convention de partenariat avait été signée le 11 mai 2017 entre la LFPC et l’opérateur de téléphonie mobile MTN. Selon ledit contrat, la multinationale sud-africaine s’était engagée à investir 1 milliard de FCFA par an pendant trois ans, pour financer les championnats professionnels du Cameroun.

Malgré toutes ces mesures, les problèmes de financement des équipes persistent au Cameroun. Toutes choses qui nuisent au développement des clubs  locaux qui affichent ces dernières années sur le plan continental de piètres performances, au point de voir le nombre de représentants du pays baisser en compétitions africaines interclubs.

Par Jean Daniel Obama