Sénégal : la cour rejette la demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall

La cour d’appel de Dakar a rejeté mercredi la demande de remise en liberté du maire de la capitale, Khalifa Sall, condamné pour détournements de fonds publics. Pour formuler leur requête, les avocats s’étaient fondés sur l’arrêt rendu le 29 juin de la Cour de justice de la CEDEAO qui, statuant sur l’affaire Khalifa Sall, a estimé que la procédure conduisant à son procès et à sa condamnation à 5 ans de prison, assortie d’une amende de 5 millions et de la saisie du cinquième de ses biens n’avait pas été respectée. Ses avocats continuent de clamer que les droits du maire ont été violés et pour eux, la bataille judiciaire va désormais se dérouler sur le terrain international.