Togo : Les manifestations interdites jusqu’au 1er août

Selon un communiqué du ministre togolais en charge de la Sécurité, aucune manifestation ne sera admise entre le 23 juillet et le 1er août. D’après le général Damehame Yark, le pays accueillera plusieurs rencontres internationales dans les jours à venir, et donc “il faut un environnement calme pour que ces rencontres puissent se dérouler normalement”. Lomé doit notamment abriter cette semaine la réunion des experts de l’ASECNA et le sommet des chefs d’état de la CEMAC et de la CEDEAO. Pour l’opposition togolaise, cette décision tombe mal puisqu’elle comptait organiser des réunions publiques dans tout le pays jusqu’au 29 juillet.