Classement FIFA : Une nouvelle méthode de comptage de points

L’instance mondiale du football a expliqué que  la méthode “Elo” va permettre d’établir un classement intuitif et d’éliminer les potentielles manipulations. Ce qui va donner à toutes les sélections la possibilité d’augmenter leur indice au classement mondial.

La FIFA va revoir sa méthode de comptage des points. Initialement prévue le 19 juillet dernier après la Coupe du Monde qui s’est terminée quatre jours plus tôt en Russie, la publication  du nouveau classement mondial a été reportée à la mi-août prochaine. Pour cause, la Fédération internationale de football a décidé d’expérimenter une nouvelle formule appelée “Elo”(déjà utilisée pour le classement FIFA des femmes) dans ses calculs.

Le classement sera établi en fonction de l’importance des matches disputés par une sélection et les matches amicaux rapporteront moins de points que les matches officiels. Désormais, l’attribution des points à une équipe se fera en fonction de son adversaire. Cela signifie qu’une équipe du bas de classement gagnerait plus de point en s’imposant par exemple sur l’Allemagne, le Brésil ou la Belgique, qui occupent actuellement le trio de tête du dernier classement FIFA.

L’instance mondiale du football estime que cette méthode devrait favoriser les nations européennes et d’Amérique du Sud qui comptent souvent plusieurs matches amicaux pour faire gonfler leur indice. Selon des estimations, l’actuel trio de tête composé de l’Allemagne, du Brésil et la Belgique devrait rester en place. La France championne du Monde 2018, devrait logiquement partir de la 7e à la 4e place et la Croatie (20e ) qui s’est inclinée contre les Bleus en finale, va rejoindre le top 15 en gagnant cinq places.

Comment ça marche ?

La méthode de calcul “Elo” a été inventée en par un scientifique français du nom de Arpad Elo dans les années 1950. L’importance du match peut varier de 5 points pour un match amical hors du calendrier FIFA, à 60 points si c’est un quart de finale lors d’une phase finale de Coupe du monde. La formule n’est pas dictée par le calcul de moyennes de points pour chaque match mais par l’addition ou la soustraction de points. Le calcul d’une moyenne annuelle qui était utilisé jusqu’au mois de juin 2018 a donc été supprimé.

La FIFA a expliqué que la mise en place de la méthode “Elo” va permettre d’établir un classement intuitif et d’éliminer toutes les potentielles manipulations. Ce qui va donner à toutes les sélections la possibilité d’augmenter leur indice au classement mondial. Pour mémoire, le mode de calcul a plusieurs fois évolué jusqu’à sa formule mise en place après le Mondial 2006 en Allemagne.

Par Jean Daniel Obama