SAGO 2018 : Le Cameroun expose sa « vision 2035 »

Le gouvernement va s’appuyer sur l’industrie, les services, la production et la transformation comme pôle de son développement.

C’est sous le thème « Le Cameroun sur le chemin de l’émergence : politiques publiques et implication du citoyen » que s’est tenue, la 7e édition du Salon de l’action gouvernementale (SAGO) cette année. Près de 70 000 visiteurs et 300 exposants ont fait le déplacement du site au Palais des sports de Yaoundé. A travers ce projet, le Cameroun a présenté les quatre pôles qui devront meubler sont émergence d’ici à 2035.

Il s’agit du pôle industriel de production et de transformation, le pôle des services et des technologies et le pôle de gouvernance. Outre les départements ministériels, ce sont les entreprises publiques et parapubliques, les collectivités territoriales décentralisées, les multinationales  et les partenaires au développement du Cameroun qui y ont pris part. A l’instar des années précédentes, le fil d’Ariane est resté le même à savoir : offrir une plateforme de visibilité de l’action des institutions étatiques et du secteur privé pour le bien-être des populations.

En une semaine (du 24 au 29 juillet), il a été entre autres question de mettre en lumière, l’action publique et les besoins des populations dans le but d’améliorer l’image des organismes publics et privés, satisfaire les besoins d’informations des populations et stimuler la participation citoyenne à la vie publique.

Il était aussi question pour le gouvernement camerounais d’offrir de la visibilité aux entreprises du secteur privé.

Pour mémoire, depuis 2012 la vitrine du Cameroun-SAGO offre cette opportunité supplémentaire au gouvernement camerounais de mieux promouvoir les politiques publiques dans tous les secteurs de la vie de la nation.

Par Jean Daniel Obama