Retraite sportive : Le Mondial russe aura été le dernier pour eux

Sélectionnés plusieurs fois pour défendre les couleurs nationales et celles du continent, certains footballeurs africains et arbitre ont décidé de mettre fin à leur carrière cette année, bien qu’étant au sommet de leur art pour certains.

Emad Meteb (Egypte)

A 33 ans, l’Egyptien Emad Meteb a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale avec les Pharaons. Le désormais ex-international a raccroché ses crampons après le Mondial russe cette année. Triple champion d’Afrique (2006, 2008 et 2010), le sociétaire de Al Taawoun Fc en Arabie Saoudite, fait partie des derniers footballeurs égyptiens encore en activité, de la génération victorieuse de ces trophées. Le buteur des Pharaons laisse un palmarès impressionnant. Il a entre autres remporté 11 titres de champion national et 3 Ligues des champions.

Moussa Sow (Sénégal)

Sixième meilleur buteur des Lions de la Teranga, Moussa Sow (32 ans) se retire de la tanière.  Après cinquante sélections pour 19 buts marqués, l’ancien Lillois et sociétaire de Fenerbahçe (Turquie) qui n’a pas disputé le moindre match cette année en Russie, a néanmoins pris part aux Coupes d’Afrique des nations de football de 2012, 2015 et 2017. Moussa Sow est arrivé en sélection nationale pour la première fois en 2009 lors d’un match amical remporté contre le Congo (2-1). L’attaquant sénégalais avait terminé meilleur buteur de Ligue 1 en France avec 25 réalisations en 2011. Avec Lille, il a aussi  gagné le doublé coupe-championnat en France (2011). En Turquie où il a évolué à Fenerbahçe et Bursapor, le néo-retraité a tout raflé: championnat (2014); Coupe (2012-2013); Supercoupe de Turquie (2014). Depuis 2015, il est sociétaire d’Al Ahli aux Emirats arabes unis.

Carl Ikeme (Nigéria)

Le gardien de but nigérian de 31 ans avait été nommé 24e joueur et sélectionné pour le Mondial 2018 à titre honorifique. Atteint d’une leucémie, Carl Ikeme jouait à Wolverhampton et comptait une dizaine de sélections avec les Super Eagles mais son état de santé est resté trop fragile pour poursuivre sa carrière de footballeur. Depuis 2003, il a disputé plus de 200 matchs, notamment en deuxième division anglaise, avec Wolverhampton, promu en Premier League cette saison. Né en Angleterre, Ikeme a rejoint les Wolves à l’âge de 14 ans et effectué toute sa carrière professionnelle dans ce club, hormis de courts prêts.

Malang Diédhiou (Sénégal)

C’est lors d’une conférence de presse tenue au mois de juillet dernier que Malang Diédhiou, l’arbitre international sénégalais a annoncé sa retraite. L’homme de 54 ans a estimé qu’il « aurait pu continuer et pousser jusqu’à la CAN 2019, mais nos instances auraient eu du mal à préparer la relève » a justifié l’arbitre. L’inspecteur des douanes est considéré comme un des meilleurs arbitres du continent. Outre les Jeux olympiques de Rio en 2016 et la Coupe du Monde des clubs de la FIFA en 2017, il avait été sélectionné pour les CAN 2015 et 2017, les CHAN 2014, 2018 et 2018, les CAN U 17 et U 23 en 2015, et a dirigé une vingtaine de matches de Ligue des champions africaine. Il est devenu après Youssou N’Diaye (1974 et 1978) et Falla N’Doye (2002) le troisième arbitre sénégalais à être sélectionné pour une Coupe du monde.

Par Jean Daniel Obama