CAN 2019 : Satisfecit de la troisième mission d’inspection de la CAF

Les inspecteurs de l’instance africaine de football se réjouissent des efforts fournis par le Cameroun jusqu’ici. En attendant la prochaine mission d’inspection prévue en novembre prochain, les recommandations seront transmises à l’attention du Comité exécutif de la CAF qui se réunit le 27 septembre 2018.

La troisième visite des inspecteurs de la CAF s’est achevée hier lundi 13 août à Yaoundé. Tout semble réunit pour que le Cameroun abrite la compétition en 2019. A dix mois de l’évènement, les représentants de l’instance du football africain ont exprimé leur satisfaction hier, au sortir d’une audience que leur a accordée le Premier ministre camerounais Philemon Yang, par ailleurs président du Comité interministériel de la préparation de la compétition.

Selon le communiqué de Gabriel Nloga, le chef du service de de la communication au ministère camerounais des Sports et de l’éducation physique, une rencontre entre les anciens Lions indomptables et le ministre Bidoung Mkpatt est d’ailleurs prévue ce mardi pour une meilleure organisation de la CAN 2019.

Sur le terrain, les recommandations des experts de la CAF au terme de cette troisième visite d’inspection seront transmises à l’attention de son Comité exécutif, qui se réunit le 27 septembre prochain. Lors d’une ressente sortie au sujet de l’organisation de la compétition, Ahmad Ahmad le président de CAF avait expliqué que « … jusqu’à preuve de contraire, je vous dis que la Coupe d’Afrique des nations est au Cameroun. Les gens parlent ce qu’ils veulent pour nous, il n’y a pas de plan B jusqu’à présent ».

Dans la ville de Garoua, malgré les pluies diluviennes, certains chantiers affichent déjà un taux de réalisation de gros œuvre de l’ordre de 95% et d’un taux global de travaux de l’ordre de 55%. A Douala, les sites de Mbappe Leppe et de Bonamoussadi qui abriteront des stades d’entraînement de 4000 et 1000 places respectivement, ont atteint les 55% de taux d’avancement des travaux. Dans la région de l’Ouest, les entreprises en charge des travaux ont rassuré les inspecteurs de la CAF que tous les chantiers seront livrés au 31 décembre 2018.

Par Jean Daniel Obama