Internet : La RDC à l’ère du haut débit par satellite

Ce service innovateur a été  lancé officiellement dans le pays le 18 septembre. Il  fournira aux clients un accès à une connectivité Internet fiable, économique et très performante.

Le secteur de l’Internet et des communications en Republique démocratique du Congo (RDC) est resté largement ignoré durant des décennies, alors que les choix d’abonnements aux services Internet disponibles dans le pays sont peu nombreux et coûteux.

En effet, 60% de la population du pays vit dans des peuplements ruraux où plusieurs défis technologiques et infrastructurels freinent la croissance du pays. Des rapports suggèrent que seulement 6,2% des 84 millions d’habitants de la RDC ont accès à l’Internet. Des chiffres aussi bas de pénétration d’internet suggèrent une barrière majeure au développement social et économique auquel le pays aspire. Selon certaines sources, plus de 40% des entreprises locales continuent de fonctionner lorsqu’elles sont hors ligne, conduisant à une chute du PIB de 9,4 % en 2014 à 3,7% en 2017.

Castor Networks RDC et XIT SARL sont des fournisseurs d’accès à Internet de premier plan en RDC depuis plus de 5 ans. Ces sociétés ont  acquis une expertise remarquable  dans la télévision par câble et les TIC, rendant la connectivité Internet à haut débit disponible pour des millions de consommateurs et d’entreprises, incluant des institutions éducatives, médicales et commerciales.

L’arrivée du groupe Emirati YAHCLICK révèle  un potentiel de croissance intéressant sur le marché congolais. Utilisant les fréquences en bande Ka fournies par la technologie de faisceau ponctuel de type HTS (High Throughput Satellite, ou satellite à haut débit), ses services Internet fiables lui permettront ainsi qu’aux organisations publiques et privées de réaliser leur plein potentiel. Le service ouvre de nouvelles opportunités pour stimuler l’économie en faisant tomber les obstacles ayant freiné les industries basées en RDC, en particulier les secteurs des télécommunications et bancaire qui ont dorénavant l’occasion d’accélérer leur croissance.

Pour ce qui est du géant Emirati, il  fournit des solutions satellitaires multifonctions (gouvernementales et commerciales) pour une utilisation dans le haut débit, la télédiffusion, les applications gouvernementales et les communications dans tout le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe en plus de l’Asie centrale et de l’Asie du Sud-ouest. Basée à Abou Dabi, aux Émirats arabes unis, et appartenant à 100 % à Mubadala Investment Company, la structure de placement du gouvernement d’Abou Dabi, Yahsat est la première société au Moyen-Orient et en Afrique à proposer des services satellitaires polyvalents en bande Ka.

Par Simon Metsengue