Volleyball : Camerounaises et Kenyanes à la peine au Japon

Après des débuts en trombe lors de leur première sortie samedi dernier, les Lionnes indomptables et les « Malkia Strikers », seules représentantes du continent aux Championnats du monde,  n’arrivent pas à enchainer. Elles se sont encore inclinées ce lundi pour leur troisième jour de compétition, après avoir été défaites hier dimanche.

Que la première victoire d’une équipe africaine aux Championnats du monde de volleyball féminin semble lointaine ! Le 29 septembre dernier, les Camerounaises signaient cet exploit en s’imposant 3 sets contre 1 face aux Mexicaines (17-25, 25-23, 25-16, 25-21) pour leur première sortie dans la compétition qui se joue actuellement au Japon.

Depuis, les Lionnes du volleyball peinent à répéter cette performance et ont concédé deux défaites de rang. Ce lundi, la bande du coach Jean Réné Akono s’est inclinée (3-0 ; 25-14, 25-10, 25-16) devant les Pays-Bas. Déjà hier dimanche, les Camerounaises ont perdu sur le même score contre l’Allemagne. Mercredi, les championnes d’Afrique en titre affrontent le Japon, hôte de la compétition. Logé dans la poule A dominée jusqu’ici par les Pays-Bas, le Cameroun est classé 5e sur six avec 3 points devant l’Argentine qui n’a encore rien récolté.

Même sort pour le Kenya

Tout comme le Cameroun, le Kenya est avant-dernier de la poule D avec 3 unités. A l’image des Camerounaises, les Kenyanes avaient démarré la compétition par une victoire 3 sets à 0 (23 – 25, 22 – 25, 21 – 25) face au Kazakhstan samedi dernier. Depuis les vice-championnes d’Afrique ont enregistré deux revers, 3 sets à zéro à chaque fois contre la Serbie dimanche et Porto-Rico ce lundi. Dans deux jours, les « Malkia Strikers » seront opposées aux Brésiliennes, actuelles dauphines de la Serbie dans le groupe D.

Pour rappel, l’Afrique présente deux représentants aux Championnats du monde de handball féminin. Il s’agit du champion en titre, en l’occurrence le Cameroun, vainqueur en 2017 et du finaliste, le Kenya. Au total, vingt-quatre équipes prennent part à ce tournoi qui se dispute cette année au Japon du 29 septembre au 20 octobre.

Par Ange Atangana