Cameroun : Vers l’adoption de nouveaux textes à la fédération de football

Ouverte hier mercredi au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (CAF), l’Assemblée générale de la Fecafoot a permis de faire quelques avancées sur le plan juridique en ce qui concerne cette instance locale.

Les acteurs du football camerounais revoient leurs textes. D’abord prévue le 27 septembre dernier, l’Assemblée générale de l’instance faitière du football camerounais a débuté hier mercredi le 10 octobre au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo, près de Yaoundé. Alors que les travaux se poursuivent, de bonnes nouvelles ont commencé à affluer.

Après une première journée harassante, quelques avancées ont tout de même été notées. À plus de 2/3 (42 contre 18) des participants à son assemblée générale, la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) vient d’adopter ses nouveaux statuts. Le code éthique et le code électoral, autres points d’orgue des travaux de Mbankomo, ont été adoptés à l’unanimité.

Principales innovations contenues dans les nouveaux statuts, l’entrée des corps de métier parmi les membres du comité exécutif. Le comité exécutif comptera désormais quatre vice-présidents, plutôt que cinq, comme souhaité par le comité de normalisation. Désormais, l’Assemblée générale de la Fecafoot comptera 90 membres, dont six représentants par région, dix issus de la Ligue de football professionnel du Cameroun, quatre du foot jeune, deux du football féminin et deux par corps de métier.

Mis en place en août 2017 par la FIFA, l’actuel comité de normalisation présidé par  l’avocat Dieudonné Happi a pour principale mission de remettre de l’ordre dans la juridiction du football camerounais dans un délai de six mois. Rendu en février, la FIFA proroge une première fois de six mois l’équipe conduite par M. Happi. En août dernier, ce comité a une nouvelle fois bénéficié d’un bail de trois mois de l’instance mondiale du football pour remplir sa mission.

Selon le chronogramme de la Fecafoot, les élections dans les ligues départementales doivent se tenir entre le 1er et le 7 novembre prochain. Celles des ligues régionales sont prévues du 15 au 18 novembre et celle du président de la Fecafoot doit avoir lieu le 2 décembre 2018. Une fois un nouveau président à la tête de cette organisation et les nouveaux statuts tant attendus adoptés, le mandat de Dieudonné Happi et son équipe prendra fin mi-décembre.

Par Ange Atangana