Eliminatoires CAN 19 : Les premiers qualifiés sont connus 

La quatrième journée des qualifications pour la prochaine grand-messe du football africain s’est jouée du 14 au 16 octobre dernier. A l’issue des matchs, on a enregistré la première qualification historique de Madagascar mais également celles des habitués comme l’Egypte, la Tunisie et le Sénégal.

Pour la première fois de son histoire, Madagascar va participer à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Les « Brea » ont réalisé cet exploit hier mardi grâce à leur court succès (1-0) contre la Guinée équatoriale. Les footballeurs de la “Grande île” sont deuxièmes du groupe A derrière le Sénégal, vainqueur du Soudan (1-0), qui a déjà lui aussi validé sa qualification pour la phase finale prévue l’année prochaine au Cameroun. Tout le contraire pour la Guinée équatoriale (3 points)  et le Soudan (0 point) qui ne peuvent plus décrocher leurs billets.

Les premiers qualifiés

Les Tunisiens de leur côté poursuivent leur sans faute et ont enregistré une victoire à l’extérieur mardi face au Niger (2-1). Un quatrième succès en autant de rencontres qui permet aux Aigles de Carthage d’obtenir leurs tickets pour la CAN. Ils participeront ainsi à la grande fête du football continental pour la 14e fois d’affilée, une performance réalisée jusqu’ici seulement par l’Egypte. Les Pharaons ont d’ailleurs confirmé leur présence au rendez-vous de 2019 en s’imposant sur le terrain d’e-Swatini (2-0). Avec neuf unités, les coéquipiers de Mohamed Salah restent les dauphins des Aigles de Carthage (12 points) dans le groupe J.

Places à prendre

D’autres équipes en revanche ont manqué l’occasion au cours de cette 4e journée de valider leurs billets pour la 32e CAN. Il s’agit notamment de l’Algérie défaite (1-0) par le Bénin. La bande à Riyad Mahrez reste néanmoins en tête dans la poule D à égalité de points (7) avec son bourreau du jour. Dans l’autre rencontre du groupe, le Togo est allé prendre les trois points en Gambie (1-0). Cette victoire permet aux Eperviers (5 unités) de garder leurs chances de qualification.

Tout comme les Fennecs, les Guinéens ont manqué de valider leur place. Le Seyli national a été accroché (1-1) au Rwanda. Il reste tout de même leader du groupe H avec 10 points devant la Côte d’Ivoire (7 points) tenue en échec en Centrafrique. Cette dernière peut encore se qualifier pour la Coupe d’Afrique malgré ses 4 unités au compteur, tout comme le Rwanda (1 point) dernier du groupe.

Le Mali a aussi laissé sa chance suite à son nul au Burundi (0-0). Avec huit points engrangés, les Aigles sont désormais à portée de leur adversaire burundais (6 points) et du Gabon (7 points) tombeur du Soudan du sud (1-0). Même situation pour la Mauritanie qui malgré sa victoire (1-0) sur l’Angola reprend la tête du groupe I devant le Burkina (7 points), qui n’a pu faire qu’un nul (0-0) contre le Botswana, et l’Angola (6 points).

Tout reste aussi ouvert dans le groupe E dominé par le Nigeria (9 points) vainqueur de la Libye (3-2). Les Super Eagles sont suivis par l’Afrique du sud (8 points) et la Libye (4 points). Le suspense est également au rendez-vous dans les poules F (Kenya, Ethiopie, Ghana, Sierra Leone), G (Zimbabwe, RD Congo, Congo, Libéria) et K (Guinée Bissau, Namibie, Mozambique, Zambie) où les deux places qualificatives restent à prendre. Scénario presque identique dans la poule L où l’Ouganda, premier avec 10 points, peut encore se faire doubler par la Tanzanie (5 points) et le Cap-Vert (4 points). Ces deux derniers sont également sous la menace du Lesotho (2 points) qui peut encore accrocher la deuxième place du groupe.

Des Lions à la peine

Dans le groupe B, le Cameroun a été tenu en échec (0-0) à Lilongwe mardi où il affrontait le Malawi. Les Camerounais qualifiés d’office en tant que pays organisateurs, sont toujours leaders avec 8 huit points, suivis par le Maroc (7 points) qui a manqué l’occasion de prendre les commandes du groupe car accroché par les Comores (2-2). Avec le Cameroun déjà qualifié, une seule place est qualificative au tournoi dans cette poule. Elle reste disputée entre le Maroc, le Malawi (4 points) et les Comores (2 points).

La 5e journée de ces éliminatoires est programmée les 16, 17 et 18 novembre 2018.

Par Ange Atangana