CAN Féminine : Les finalistes seront connus ce mardi

Le choc Cameroun-Nigeria et l’autre match Afrique du sud-Mali constituent les affiches des demi-finales de la compétition.

Le Cameroun et le Nigeria sont vraisemblablement inséparables. Depuis 4 ans maintenant, les deux pointures du football féminin du continent s’affrontent dans la reine des compétitions de la discipline. Ce mardi à Cape Coast, les Lionnes seront à nouveau face aux Super Falcons, qui les ont successivement privé du titre continental à domicile il y a deux ans et en Namibie quatre ans plus tôt. Cette année, les deux favorites s’affrontent en demi-finale de la compétition.

La première affiche des demi-finales de la CAN Féminine a un parfum de revanche pour les Camerounaises. Le 3 décembre 2016, alors qu’elle dominait une finale qui leur semblait promise, les coéquipières de Christine Manie se sont vues couper dans leur élan sur le seul tir cadré adverse venu de la Nigériane Desire Oparanozié. Ce mardi 27 novembre, les pouliches à Joseph Ndoko auront à cœur de laver cet affront subi à domicile avant d’espérer décrocher leur première étoile du tournoi en cas de victoire en finale.

Mais la tâche s’annonce ardue pour les Lionnes qui ont peiné lors de leur dernier match de poules face aux Ghanéennes (1-1). Ce d’autant plus qu’en face, les Nigérianes définitivement semblent entrées dans la compétition après une défaite (1-0) lors de leur première sortie contre l’Afrique du sud. Depuis, la bande à Oparanozie, actuelle meilleure buteuse avec cinq buts, a enchaîné les cartons en passant quatre buts à la Zambie et six autres à la Guinée équatoriale. Celles-ci entament donc la rencontre avec beaucoup sérénité.

Dans l’autre demi-finale, les Bananya Bananya de l’Afrique du sud, leaders du groupe B seront opposées aux Aiglonnes du Mali, dauphines des Lionnes dans la poule A. Les Sud-africaines rêvent également d’un premier sacre après les quatre finales perdues (1995, 2000, 2008 et 2012). Depuis leur victoire inaugurale contre les Nigérianes, les Sud-africaines avancent comme des outsiders latents. En face, elles auront affaire à des Maliennes bien lancées qui restent sur deux victoires successives contre le Ghana (2-1) et l’Algérie (3-2). Les Aiglonnes espèrent jouer la finale pour la première fois de leur histoire.

Outre le sacre final, les finalistes de cette Coupe d’Afrique seront directement qualifiées pour le Mondial Féminin de la discipline qui se jouera en France l’année prochaine. Elles seront accompagnées par le vainqueur du match de classement entre les demi-finalistes malheureux de l’épreuve. La petite finale de la compétition se jouera le 2 décembre prochain, tandis que la grande finale aura lieu le lendemain dimanche le 3 décembre à Accra.

Par Ange Atangana